Deux têtes valent mieux qu’une…

L’idée n’est pas nouvelle.  Lorsque l’on est devant une impasse, un trou noir, qu’est-ce que l’on fait?  On va demander si quelqu’un d’autre n’aurait pas une idée pour résoudre notre problème.  On consulte les gens autour de nous.

Depuis la nuit des temps, les êtres humains se rassemblent et vivent en groupe car il est plus facile ainsi. « L’union fait la force », comme le dit si bien l’adage.    En fait, ces 2 expressions parlent d’une même chose, c’est à dire d’intelligence collective.  La seule nouveauté amené au concept récemment, c’est que la technologie nous permet de rejoindre un plus grand nombre.  On ne consulte plus juste les gens autour de nous, on consulte le monde!  La technologie nous permet de dépasser les frontières et rejoint entre eux des gens qui n’auraient jamais pu être connectés avant.  Il n’y a plus de distances, et c’est là la grande révolution!

Je lisais dernièrement ici que le Centre de l’intelligence collective (CCI) du MIT, menait actuellement une étude pour déterminer de quelle manière optimiser la connexion entre les individus et leurs ordinateurs de sorte qu’ensemble, ils agissent de façon plus «intelligente» qu’un simple individu, un groupe ou un ordinateur chacun considéré séparément.

De la même façon que plusieurs ordinateurs connectés ensemble produisent un superordinateur, le Centre de l’intelligence collective tente de démontrer que des centaines de milliers ou des millions de personnes peuvent résoudre un problème complexe en combinant leurs forces. Il suffit de diviser le problème en tâches plus simples.

Cela m’amène à une autre expression, me venant celle-là de mon prof de programmation à l’université.  Il disait toujours, en programmation, il faut: « Diviser pour régner ».

Il avait peut être pas tout faux après tout!

Posted in Général, Intelligence collective.

Caroline Gagnon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *