Travail collaboratif: On utilise Google Apps chez Valeo!

Voici un cas très intéressant d’utilisation d’outils 2.0.  Il s’agit en fait de l’utilisation par Valeo, des applications de documents, de fichiers électroniques, de messageries et autres outils de la ligne des  services de travail collaboratif Google Apps Edition Premier.  Valeo, l’équipementier automobile français compte environ 49 000 salariés dans 27 pays et 8,81 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2008. Ce dernier va désormais proposer à ses 31 000 salariés connectés à Internet d’utiliser les services collaboratifs dans le but d’optimiser ses processus d’affaires, dans le cadre d’application des principes du Lean Office :

« Notre décision concerne tout le groupe. Elle est la conséquence d’un processus assez long, qui nous a amenés à remettre à plat toute notre stratégie bureautique », explique François Blanc, directeur des systèmes d’information du groupe Valeo. L’objectif ? « Après le lean manufacturing [qui consiste à rationaliser les processus industriels] Valeo souhaitait passer au lean office et optimiser ses processus administratifs », précise-t-il. Et Google Apps permettait, selon lui ,de « faire évoluer les méthodes de travail », en utilisant des « documents plus simples » et « plus standardisés ». Il estime en outre que « le choix de Google n’était pas un choix très risqué : son service de messagerie Gmail compte déjà des millions d’utilisateurs et le groupe est connu pour offrir des services assez robustes ».

En ce qui nous concerne, on utilise depuis plusieurs années les services Google pour les activités de notre compagnie, mais on est une très petite entreprise comparée à Valeo.  C’est donc dire que l’on avait visé dans le mile!

« Notre décision concerne tout le groupe. Elle est la conséquence d’un processus assez long, qui nous a amenés à remettre à plat toute notre stratégie bureautique », explique François Blanc, directeur des systèmes d’information du groupe Valeo. L’objectif ? « Après le lean manufacturing [qui consiste à rationaliser les processus industriels] Valeo souhaitait passer au lean office et optimiser ses processus administratifs », précise-t-il. Et Google Apps permettait, selon lui ,de « faire évoluer les méthodes de travail », en utilisant des « documents plus simples » et « plus standardisés ». Il estime en outre que « le choix de Google n’était pas un choix très risqué : son service de messagerie Gmail compte déjà des millions d’utilisateurs et le groupe est connu pour offrir des services assez robustes ».
Posted in Amélioration continue, Collaboration, Entreprise 2.0, Genie industriel, Outils.

Caroline Gagnon

One Comment

  1. Pingback: sélection logiciel en ligne | Le Courrier Industriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *