Ce que je retiens de la conférence de Guy Kawasaki lors de l’événement Challenge your World à Montréal

Jeudi dernier, j’ai eu la chance d’assister à la conférence de Guy Kawasaki dans le cadre de Challenge Your World. J’ai adoré ma soirée. Pour débuter la soirée, nous avons assisté à la présentation du top 10 du défi vidéo Inspiration pour un monde meilleur!

Grâce à leur créativité, les artistes peuvent entrevoir l’avenir et promouvoir un changement positif. En partenariat avec Motionographer, Challenge Your World organise « Inspiration pour un monde meilleur », un Défi vidéo pour marquer la première édition de son Rendez-vous. Dans le cadre de Vidéo 20/20, des artistes tels que Mainframe, Mojo, Greg Herman et plusieurs autres ont déjà créé une série de vidéos innovateurs et créatifs afin de nous sensibiliser aux défis environnementaux d’aujourd’hui. Joignez-vous au mouvement en soumettant votre propre vidéo!

Vous pouvez voir les vidéos ici. Pour revenir à la conférence de Guy Kawasaki voici les principaux points qui ont retenus mon attention et qui m’ont amené à une réflexion :

  • Pour réussir, il faut sortir du cadre. Kawasaki appelle cela sortir de la « curve ». La plupart des entreprises meurent sur leur « curve ». Pour réussir, il faut sauter sur la prochaine « curve ». Normalement j’appelle cela sortir de nos paradigmes. Un exemple que je donne régulièrement : je suis convaincu que ce n’est pas un des constructeurs automobiles existants qui sera leader du marché de l’automobile dans 20 ans.
  • Lorsque l’on se lance en affaire, ne rien payer pour les outils, le marketing et les ressources humaines. En démarrage d’entreprise, il ne faut pas avoir de coûts fixes trop élevés. Et oui, à l’ère du web 2.0 on peut tout avoir presque gratuitement… Même des ressources humaines. Comment avoir des ressources humaines gratuite ? Offrez un partage de revenu, du travail à la pige lorsque refacturable, etc. Le cloud computing est également un incontournable pour réduire les coûts (et le risque).
  • Twitter est la nouvelle CIA. Le monitoring d’informations via Twitter est plus puissant que celui de la CIA et est devenu un incontournable pour les entreprises.

À lire également, le résumé de Thoma.

Posted in Amélioration continue, Innovation and tagged , .

Pascal Veilleux

2 Comments

  1. Pingback: Guy Kawasaki au Challenge your World à Montréal | bertrandkeller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *