Serait-ce bientôt la fin du courriel ?

Photoxpress_400850

Un jour, le microblogage pourrait remplacer le courriel.  C’est le titre d’un article que je viens de retrouver sur le site de Les affaires, paru il y pratiquement 1 an dans un dossier sur les nouvelles technologies.  Pourquoi j’ai retrouvé cette article ?  En recherchant de l’information sur les Wiki pour mon tout dernier billet :   Le wiki pour améliorer la traçabilité et garder en mémoire .  Dans ce billet, j’énonçais que le simple courriel ne suffisait plus, puisqu’ il ne permettait pas d’enregistrer l’information, de sorte que nous ne pouvons pas revenir en arrière pour voir les anciennes communications ou encore les dernières mises à jour.  Ceci était en comparaison avec le Wiki.  Toutefois, il existe un autre ennemie au courriel, et c’est le microblogage.

À partir de n’importe quel appareil connecté au Web ou en utilisant la messagerie texte (SMS) de son cellulaire, l’utilisateur peut diffuser un message écrit d’au plus 140 caractères auprès d’un groupe de personnes. Le texte est instantanément transmis à sa communauté de lecteurs, qui se sont préalablement inscrits pour recevoir les messages de l’auteur. Les abonnés peuvent à leur tour commenter et répondre au texte initial. Twitter, le site phare du microblogage, est devenu plus qu’un moyen de bavarder. Certaines entreprises y exercent même un service de veille, surveillant tout ce qui ce dit à leur sujet.  » Le microblogage surpasse le courriel, car il permet une diffusion aux personnes même si elles ne sont pas devant leur écran d’ordinateur, dit Benoit Descary, cofondateur de DCE Solutions et utilisateur de Twitter. Cela donne aussi la possibilité de recevoir rapidement des commentaires sur un message. « 

Il faut toutefois préciser qu’à la différence du courriel, confidentiel et privé, le texte transitant par Twitter, ou un autre site du genre, peut aussi être lu par des tiers non abonnés.

Les avantages du microblogage sont beaucoup plus liés à la rapidité d’exécution et à la grande diffusion des messages.  Cet outil techno est souvent utilisé par les entreprises dans leur stratégie de communication, tant à l’interne qu’à l’externe.  Pour l’interne, il s’agit de diffuser des messages aux employés par l’entremise d’outils tel que Yammer.com, tandis qu’à l’externe, il s’agit de veille et de diffusion d’information de masse.

Aux États-Unis, le groupe médias Comcast a affecté un employé au suivi des conversations passant par Twitter. Il réagit directement aux commentaires citant son employeur. Le New York Times et la CBC utilisent le microblogage pour diffuser des résumés de nouvelles. Barack Obama a même ouvert un compte, suivi par près de 100 000 personnes, dans le cadre de sa campagne présidentielle américaine. En France, le constructeur Renault a utilisé Twitter pour informer ses abonnés du déroulement d’un salon automobile.

Plus près de nous et dernièrement, on a pu voir que le pouvoir des médias sociaux dans le cas de souris chez première moisson mont-royal a eu un effet direct et rapide.  Résumé de l’histoire sur le blogue de Thoma Daneau au: http://www.mieuxconnaitre.com/twitter/premiere-moisson-mont-royal-envahit-par-les-souris-le-web-2-0-fait-son-devoir

Voilà un exemple qui peut laisser perplexe!

Posted in Communication, Entreprise 2.0, Média sociaux, Outils.

Caroline Gagnon

One Comment

  1. La fin du courriel ? Je ne pense pas. Comme tu dis, un jour peut-être. En fait, le courriel est utilisé présentement (tout le temps ?) comme moyen pour valider notre identité sur les réseaux sociaux. Nous en parlions justement l’année passée au webcamp.

    De mon côté, je trouve que le courriel est mal utilisé par les gens. C’est parfois pathétique. Je préfère de plus en plus les autres moyens que tu cites. Mais la majorité des gens avec qui je fais affaire ne sont pas capables de faire le saut. Il faut les accompagner là-dedans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *