Rockstar !

rockstarLes présentations d’études de cas présentées par les entreprises elles-mêmes font, la plupart du temps, très fureur. À Boston, la semaine dernière, elles ont fait un vrai tabac ! Surtout celle de la CIA présentée par Don Burke et Sean Dennehy. Ils ont littéralement été qualifiés de Rockstar de la conférence lors de la rencontre de conclusion.

La CIA utilise le même logiciel qu’utilise Wikipedia, un logiciel « open source » afin de gérer une immense bibliothèque d’informations. Ils ont nommé l’outil Intellipedia et on y retrouve trois types de documents : sensible mais non-classifiés, secrets et top secrets. Cette présentation fût une véritable gifle aux grands éditeurs de logiciels comme IBM et Microsoft qui nous disent non officiellement qu’il faut des logiciels qui coûtent cher pour assurer une sécurité adéquate. La CIA gère les documents les plus top secrets des États-Unis sur un logiciel libre. Une citation à retenir : « Ne marche pas en théorie mais marche très bien en pratique ». De plus, selon eux, les trois principes à retenir sont les suivants :

  • ciaViser le plus large auditoire possible
  • Penser par sujet plutôt que par organigramme
  • Remplacer des processus d’affaires existants

Par exemple, ils ont débutés avec la liste des acronymes. Toute l’organisation utilise la même liste, peuvent l’éditer et la commenter et ce, directement dans le wiki.

La présentation de Simon Revell de Pfizer a également retenue l’attention des participants avec l’utilisation des concepts de l’Entreprise 2.0 dans un cadre de recherche et développement. Il nous a longuement parlé de Jessica et Charlie (dont la version française dépassement maintenant les 8,000 visionnements). Jessica utilise entre autre Pfizerpedia dans le cadre de son travail afin de mieux collaborer avec ses collègues.

Une chose à retenir de la présentation de Ned Lerner de Sony Entertainment dans sa participation à un panel : « Ne demandez pas à vos employés d’en faire plus! Remplacez simplement quelque chose qui ne fonctionne pas bien! ».

Je me mords les doigts de ne pas avoir assisté à la présentation de Shawn Dahlen et Christopher Keohane de Lockheed Martin qui ont présenté le programme Unity. J’avais choisi une autre conférence et je crois qu’elle ne sera pas disponible en vidéo (seulement le Powerpoint ici). Selon ceux qui y étaient, c’était la meilleure étude de cas.

Petite note cependant pour l’ensemble des études de cas présentée lors de cette conférence : elles sont toujours présentées par les promoteurs ou « évangélistes ». Il serait intéressant de voir également des usagers sur la scène. Claude, prend des notes pour le Webcom.

Intellipedia, Pfizerpedia… ça me donne une idée pour la Coop fédérée. Pourquoi pas Coopédia ! 😉

Visitez le site de la communauté de la conférence pour obtenir des documents ainsi que la plupart des présentations en vidéos.

Posted in Entreprise 2.0, Wiki and tagged , , , , .

Pascal Veilleux

One Comment

  1. Pingback: Intellipedia et Pfizerperdia vedettes de la conférence Enterprise 2.0 de Boston : Entreprise Globale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *