Faites-vous partie de la gang?

Encore plus fort que le besoin de contribuer est celui d’appartenir à un groupe. Du point de vue de la recherche de sens sur le plan personnel, les jeunes employés de la génération Y (18-30 ans) désirent se rallier à des collègues engagés qui partagent une cause commune. Ils veulent sentir que d’autres personnes travaillent dans le même sens qu’eux.

Probablement que si leur travail faisait plus de sens, les jeunes ne chercheraient pas aussi désespérément à en trouver un ailleurs en escaladant l’Everest ou en allant soigner des enfants en Afrique. Ils veulent s’associer à une cause qui fait du sens, faire du capitalisme équitable compte parmi leurs valeurs et leurs besoins.

Du point de vue de l’appartenance organisationnelle, l’employé s’attend à la base à ce que son entreprise favorise les liens avec et entre ses employés. Quand les gestionnaires et les employés partagent la même idéologie et les mêmes valeurs, une identité collective et personnelle se bâtit et stimule la mobilisation.

Les structures de l’entreprise doivent favoriser l’inclusion des personnes et non son dénigrement, sa marginalisation ou sa dévalorisation. Les valeurs communes, l’édification et le respect créent des liens entre l’individu et l’organisation.

À ce sujet, j’ai interviewé Pierre Marc Tremblay, Président et Chef de la direction de Pacini, entreprise lauréate en 2005 et 2006 au Défi Meilleurs Employeurs au Québec et au concours Mercuriades en 2007. Pour lui, créer un esprit d’équipe proche d’un esprit de famille est ce qui allume le plus ses jeunes employés de la génération Y.

En apprenant à collaborer davantage en équipe, les jeunes découvrent de nouvelles perspectives qu’ils n’ont pas eu beaucoup la chance d’explorer dans une société de plus en plus individualiste et éclatée.

Par où commencer?

Demandez-vous si votre structure favorise l’inclusion plutôt que le dénigrement, la marginalisation et la dévalorisation. Identifiez des opportunités pour favoriser davantage le tissage de liens avec et entre nos employés.

« Mieux vaut rester silencieux et passer pour un imbécile que parler et n’en laisser aucun doute. »

– Abraham Lincoln

Stéphane Simard est conférencier professionnel et auteur de Génération Y : Attirer, motiver et conserver les jeunes talents. Visitez le www.generationY.ca pour découvrir les moyens d’attraction, de motivation et de rétention pour connecter avec la génération Y et réduire le taux de roulement.

Posted in Collaboration, Génération Y, Travail d'équipe.

Pascal Veilleux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *