Les outils de l’Entreprise 2.0 pour supporter la démarche Six Sigma

Depuis plusieurs années, je travaille avec des entreprises utilisant la démarche Six Sigma. Pour les non initiés, voici quelques extraits d’un article qui explique très bien ce qu’est la démarche Six Sigma.

L’objectif principal de Six Sigma est d’augmenter la rentabilité de l’entreprise en réduisant le gaspillage, tout en ayant l’intérêt du client à coeur. Elle est aussi une mesure statistique de la performance des processus qui permet de déterminer avec une grande précision la qualité des produits ou services. Un niveau de performance Six Sigma correspond à 3,4 erreurs par million de transactions!

Théoriquement, tous les processus de services et d’affaires pourraient se situer à ce niveau, mais la plupart des entreprises fonctionnent aujourd’hui à 3 sigma et perdent ainsi 10 à 15 % de leur revenu total à cause de ces erreurs et gaspillage.

Cette philosophie vise à mettre en place une culture d’entreprise orientée client, et qui se base sur des faits concrets et des données pour la prise de décision. Aujourd’hui, d’après mon expérience chez de nombreux clients, ces deux éléments ne sont pas toujours appliqués malgré les énoncés de bonnes intentions. Six Sigma permet de mettre en place une approche durable pour y remédier.

De plus, Six Sigma s’appuie sur une infrastructure d’agents de changement qui travaillent dans tous les départements de l’entreprise, pas uniquement dans un « département Qualité ». Ces individus sont appelés Green Belt (personnes à temps partiel), Black Belt (personnes à temps plein), et Master Black Belt (gestionnaires chevronnés en stratégie d’amélioration des processus).

Une chose importante que j’ai remarquée dans les dernières années est le manque de communication entre les agents d’amélioration (Green Belt et Black Belt). Chacun développe son expertise et elle est difficilement transférable aux autres secteurs de l’entreprise. De plus, les agents sont souvent dans différents sites.

Pourquoi ne pas utiliser les outils de l’Entreprise 2.0 pour supporter la démarche Six Sigma ? Avec ces outils, les agents peuvent partager leurs réalisations sur leur blogue, utiliser Basecamp pour la gestion de projets plus importants, utiliser les wikis pour stimuler l’intelligence collaborative de l’équipe et utiliser les fils RSS pour le suivi des bons indicateurs de performance.

Posted in Amélioration continue, Collaboration, Entreprise 2.0, Genie industriel, Indicateurs de performance, Innovation, Intelligence collective, Productivité, Six Sigma, Travail d'équipe, Web 2.0.

Pascal Veilleux

2 Comments

  1. Pingback: Qu’est-ce qu’un Kaizen 2.0 ? « NSI Solution - Entreprise 2.0 - Amélioration Continue - Génie Industriel

  2. Pingback: De nos archives | NSI Solution inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *